Mon périple au Japon

Ecrit par Guillaume le 21 janvier 2011 dans la catégorie Carnets de voyages - Aucun commentaire
yamanashi6

Après un voyage en avion assez éprouvant, soldé par la perte de nos bagages lors d’une escale (!), nous profitons de nos deux premiers jours à Tokyo pour nous reposer et profiter de la gastronomie locale. Un régal, comme toujours !

repas japon repas Japonrepas Japon

Le 18 avril, bénéficiant par miracle d’une journée ensoleillée après une semaine de pluie, nous nous rendons à Yamanashi, une destination touristique populaire située à proximité du Mont Fuji, la montagne sacrée et emblématique du pays. Cette particularité fait de la région Fujigokoon un paradis pour les randonneurs et les pèlerins. Outre la mystérieuse forêt d’Aokigahara, on y trouve de nombreux établissements vinicoles, des temples (dont les célèbres temples Erin-ji et Kuon-ji) ainsi qu’un parc d’attraction, le Fuji-Q Highland. Grâce à l’activité volcanique de la zone, les sources chaudes naturelles, appelées Onsen, s’y trouvent en nombre, pour le grand bonheur des touristes.

Yamanashi

Yamanashi

Yamanashi

Deux jours plus tard, nous rentrons à Tokyo le 20 avril, visiter le Jardin Hamarikyuu, un ancien parc datant de la période d’Edo, maintes fois reconstruit, à quelques pas de Shiodome. Le parc abrite le seul étang à l’eau de mer de la région de Tokyo.

HamarikyuuHamarikyuuHamarikyuu

Le 23 avril, direction Hakone ! Il s’agit encore d’une zone touristique réputée au Japon car beaucoup de japonais y viennent pour se reposer, partir en randonnées dans les montagnes et pour profiter des beautés de sa flore très riche. A noter que Hakone possède beaucoup de sources chaudes, parfois avec des vues magnifiques sur les vallées. Les parcs de la région sont réputés pour leur beauté, notamment en avril au moment de la floraison des cerisiers. Le parc national de Fuji-Hakone-Izu est à visiter pour ses vues sur le mont Fuji.

HakoneHakoneHakone

3 jours de repos et nous prenons le train de banlieue en direction du palais impérial de Tōkyō. La « Résidence de l’Empereur », abrite, comme son nom l’indique, le lieu de résidence de l’empereur du Japon. De son passé de château fort, il a conservé quelques fortifications et surtout d’impressionnantes douves qui l’isole du reste de la ville. Le complexe est constitué de trois ilots reliés entre eux par des ponts. Détail amusant, on remarque que de nombreux japonais et résidants étrangers profitent de la beauté des lieux pour faire leur footing autour du palais…

PalaisPalaisPalais

Le lendemain nous reprenons l’avion, direction la France, des images plein la tête, l’esprit et le corps pleinement ressourcé !


Meilleurs prix au départ de Paris

Au sujet de l'auteur

Guillaume, responsable marketing chez illicotravel. Amateur de voyages, j'ai une prédilection particulière pour le Japon.

Laisser un commentaire